Nouveau partenaire: pâtes Grand’mère !

On continue dans la foulée des partenaires… et oui, 4 colis reçus aujourd’hui ! J’adore !

& cette fois, voici les pâtes aux œufs frais Grand’mère !!

250x150-1321457164-5243703809

L’origine des pâtes

Italienne, greco-romaine, chinoise ou germanique, l’origine des pâtes est incertaine.
Ce que l’on peut en revanche affirmer sans le moindre doute, c’est que les pâtes font partie du patrimoine gastronomique de l’humanité depuis les temps les plus reculés, c’est-à-dire, depuis que l’homme a su maîtriser la transformation des céréales. Les pâtes d’Alsace existaient probablement dès la fin du XVème siècle: le tout premier livre de cuisine publié en Alsace en 1507 mentionnait déjà les « Wasser Striebele ». La dénomination « pâtes d’Alsace » est importante car elle permet de différencier les pâtes alsaciennes des pâtes italiennes.Ces dernières sont fabriquées avec de la semoule de blé dur et de l’eau alors que la recette alsacienne se compose de « 7 oeufs frais par kilo de semoule supérieure de blé dur« .

Un peu d’histoire…

La société HEIMBURGER a été créée par Robert HEIMBURGER, né à Marlenheim en 1910 et boulanger de métier. En 1933 il installe sa boulangerie à Sarreguemines où il fabrique bien entendu du pain et des viennoiseries, mais aussi des pâtes aux oeufs qu’il fait sécher dans son fournil. Dans les années 40, il décide de revenir à Marlenheim où il va développer sa production de pâtes: tout d’abord avec sa machine à fabriquer des pâtes, puis, en construisant sa propre fabrique dans les années 1946-1947.

Nutrition

Les Pâtes Grand’Mère font partie de la famille des féculents qu’il est recommandé de consommer à chaque repas, selon son appétit. Et contrairement aux idées reçues, les pâtes ne font pas grossir quand elles sont consommées au sein d’une alimentation équilibrée. Nous vous en disons plus…

Effectivement, contrairement aux idées reçues, les pâtes en général, et les pâtes d’Alsace aux œufs frais en particulier, ne font pas grossir. A vrai dire, les pâtes c’est un peu comme le pain : c’est surtout ce qu’on y ajoute qui risque de peser lourd dans la balance ! En réalité, les pâtes aux œufs d’Alsace une fois cuites sont pauvres en lipides (matières grasses).

L’énergie (les calories) qu’elles apportent provient essentiellement (à 72%) des glucides complexes – c’est la partie féculente encore appelée « sucres complexes ». Les glucides complexes sont le carburant central d’une alimentation équilibrée. Cette richesse en glucides complexe est ainsi un atout nutritionnel majeur des pâtes d’Alsace. Assimilés en douceur par l’organisme, les glucides complexes diffusent leur énergie lentement et permet de « tenir » plus longtemps, sans être tenté de grignoter.  C’est pour cette raison que les pâtes sont souvent recommandées aux sportifs lors d’un repas avant l’effort.

Les pâtes Grand’Mère contiennent 7 œufs frais au kilo !!!
IMG_20150515_163532
Mon colis se compose de 4 paquets de 250 g de pâtes d’Alsace à l’ancienne.
Merci pour ce joli colis 🙂
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s